Eclairage de la cuisine : mode d’emploi

La cuisine, cet espace de vie convivial par excellence, est devenue un espace multifonction : elle doit être fonctionnelle et bénéficier de sources d’éclairage aussi efficaces qu’esthétiques.

Pour réussir l’éclairage de cette pièce essentielle, il est nécessaire d’associer  trois sources de lumière : un éclairage général, un éclairage fonctionnel et un éclairage d’ambiance.

 

Pour l’éclairage général de la cuisine, nous vous conseillons un éclairage central qui éclaire toute la pièce de manière homogène. Dans ce cas, plusieurs solutions sont possibles : suspension, plafonnier, appliques ou encore spots encastrés dans un faux plafond peuvent remplir cette fonction.Pour le coin repas, mieux vaut opter pour des lumières individuelles : classiques mais efficaces, les suspensions (orientables ou non), placées ni trop haut ni trop bas, sont indispensables pour créer une certaine intimité.

Pour les différentes zones d’activité, optez pour un éclairage fonctionnel et localisé. Sur le plan de travail, l’évier et le plan de cuisson, prévoyez des éclairages localisés et installez des éclairages avec une bonne intensité, à la fois précis et bien répartis

Le plan de travail peut être éclairé avec des réglettes ou des spots sous les meubles hauts. Si vous n’avez pas de meubles hauts, optez pour des appliques spots également très décoratives.

Si vous n’avez pas de hotte avec éclairage intégré au-dessus plan de cuisson, prévoyez un point lumineux à cet endroit.

N’oubliez pas la petite source lumineuse au dessus de l’évier, s’il est situé sous un placard et sous la hotte, au dessus des plaques ou d’une gazinière. Cela s’avère pratique d’illuminer ces recoins d’ombre lorsque vous cuisinez.

– La zone repas (bar ou table) requiert un éclairage dédié diffusant une lumière à la fois agréable et conviviale. Privilégiez une belle suspension ou des appliques munies d’ampoules avec une température de couleur blanc chaud. Pour les suspensions, laissez environ 70 cm de libre entre la table et le bas de votre lampe.

Pensez à l’éclairage décoratif : dans une cuisine design, vous pouvez aussi ajouter des LED encastrés dans le sol ou dans les plinthes, ou éclairer l’intérieur des meubles hauts vitrines dans une cuisine de style classique et élégante.

–  Cuisine ouverte ? Une cuisine ouverte sur un salon offre l’opportunité de mettre en place un éclairage qui souligne l’élément important de la pièce. Dans ce cas, soignez particulièrement l’esthétique de vos luminaires et jouez l’homogénéité de style avec le séjour.
Privilégiez un éclairage orienté vers les zones d’activité comme le plan de travail ou les éléments de cuisson. Une ou deux suspensions dirigées donne un caractère particulièrement attractif sur les ensembles de la cuisine. Ainsi le luminaire permettra de délimiter les espaces tout en soulignant les zones actives. L’orientation de la lumière vers le plan de travail met l’accent sur la séparation entre les deux espaces mais elle donne aussi l’opportunité à la lumière d’apporter une dimension importante à ce lieu de vie.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *