Light + Building 2016 sous le signe de la digitalisation

L’édition 2016 du plus grand salon mondial du luminaire et du bâtiment s’est tenue à Francfort du 18 au 23 mars. Organisé tous les deux ans, le salon Light + Building est le rendez-vous à ne pas manquer pour suivre les nouveautés, les innovations et les sujets brûlant du moment. Voici une petite vue d’ensemble de l’événement phare en termes de luminaires !

MF_Produktmarken_4C

Cette nouvelle édition de Light + Building a battu tous les records en termes du nombre de visiteurs, d’exposants et d’espaces d’exposition. 216 000 visiteurs sont venus découvrir les nouveautés et les innovations des 2 495 exposants sur une surface de 248 500 m2. De nombreuses nationalités se sont mélangées au cours de ces 6 jours de salon. Les visiteurs venant de 160 pays différents se sont tout spécialement déplacés. Les nations les plus représentées sont l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la France, le Royaume-Uni et la Chine. Autant dire que ces données renforcent la place qu’occupe Light + Building comme étant le plus grand salon mondial de luminaire et du bâtiment. Le président et PDG de Messe Francfort, Wolfgang Marzin se félicite de ces chiffres en progression par rapport à 2014 : « Nous sommes très satisfaits de l’édition 2016 de Light + Building et enchantés par les très bons chiffres obtenus. Cela met en évidence l’importance de Light + Building comme étant le salon leader du luminaire et du bâtiment. Ça montre aussi que le secteur est en pleine croissance et le haut niveau de satisfaction des exposants. »

Light + Building 2016 s’est déroulé sous le thème « Lorsque les espaces modernes prennent vie : numériques, autonomes et en réseau ». Cela se traduit notamment par l’accroissement de l’efficacité des économies d’énergie et par la simplification de la vie des usagers au travers de nouvelles technologies. La mise en place de réseaux intelligents et l’efficacité technologique sont des domaines plus que jamais liés dans l’ère de la digitalisation dans lequel nous vivons. L’expertise des commerces électrotechniques ont été mis en valeur. De nombreux forum, discussions et conférences ont été menées à ce sujet. Un sous-thème a été également traité, celui de la sécurité et de la technologie associée dans un contexte de bâtiments connectés. Dans ce cadre-là les dernières technologies et les dernières tendances dans le design ont été présentées. A cette occasion, un bâtiment connecté a été installé aux abords des halls d’expositions. 16 exposants se sont investis pour mettre en pratique le thème principal de Light + Building 2016. Le salon compte notamment s’intéresser de plus près à ces questions à l’avenir.

En marge du salon, Biennale of Lighting Culture a mis en place dans la région métropolitaine de Francfort près de 200 modèles uniques de luminaires. C’est un vrai laboratoire d’illuminations urbaines qui a envahi les rues de la région Rhin-Main. Près de 200 000 personnes ont été attirées par ces illuminations qui ont éclairé sous un nouveau jour l’architecture allemande.

Lumi-Design était présent à Light + Building. Vous découvrirez la semaine prochaine toutes les nouveautés et les marques que nous avons repérées pour vous. A la semaine prochaine !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *